8 raisons sournoises pour lesquelles vous avez tellement faim tout le temps

Levez la main si vous avez déjà avalé une énorme salade pour le déjeuner avec toutes les bonnes choses (avo incluses)… seulement pour vous sentir vorace une heure plus tard. Le. Pire.

Et si cela vous arrive sur le reg, le sentiment est suffisant pour que quiconque se demande «pourquoi j'ai toujours faim tout en cherchant frénétiquement les symptômes d'un ténia.



Il pourrait y avoir quelques choses derrière vos douleurs de faim perpétuelles qui n'ont rien à voir avec une infection parasitaire (ouf). Du sommeil insuffisant au simple mécontentement avec votre nourriture, nous avons demandé aux experts de déterminer toutes les raisons pour lesquelles vous pourriez avoir faim en permanence. Consultez-les ci-dessous et voyez ce que vous pourriez avoir besoin de changer dans votre routine quotidienne pour battre votre estomac grondant une fois pour toutes.

1. Vous n'avez pas faim, vous avez juste envie quelque chose.

`` Je pense que la première chose à faire si vous avez faim juste après un repas est de déterminer si vous avez réellement faim, ou simplement faim pour un cookie, explique Lauren Slayton, MS, RD, et fondatrice de Foodtrainers, une ville de New York la pratique de la nutrition basée sur. `` Je demande à mes clients de faire le test du poulet '', alias si vous n'avez pas faim pour un morceau de protéines comme le poulet ou les œufs, il y a de fortes chances que vous n'ayez pas vraiment faim. Au lieu de cela, Slayton dit que vous avez probablement envie de quelque chose comme des glucides ou du sucre.



Si vous ne réussissez pas le test du poulet et que vous n'avez pas envie de vous régaler, Slayton dit que vous pouvez vous distraire de ces envies avec quelque chose de non alimentaire, comme une tasse de thé chaud, un bain moussant ou un bon livre. Comme ce n'est pas la vraie faim, elle dit que le sentiment passera.



2. Vous avez secrètement soif.

Oui, vous l'avez entendu maintes et maintes fois, mais pour une bonne raison. «La déshydratation se masque souvent comme la faim, explique Khushbu Thadani, spécialiste en nutrition certifié. «Votre corps ne peut pas faire la différence entre la faim et la soif, donc si vous avez vraiment faim après un repas, vous risquez d'être déshydraté. Womp womp. Thadani dit être diligent à propos de l'hydratation (bien que cela ne signifie pas nécessairement que vous avez besoin de huit verres d'eau) et buvez après avoir mangé. Si vous êtes satisfait après cette eau, vous n'aviez probablement pas faim après tout.

3. Vous avez dormi une nuit de merde.

AF fatigué? Cela va mettre vos niveaux de faim hors de contrôle. «Le fait de ne pas dormir suffisamment entraîne une surrénation des surrénales, explique Thadani. «Votre corps a besoin d'énergie supplémentaire, ce qui affecte votre niveau de faim. De plus, certaines recherches ont montré que lorsque vous manquez de sommeil, l'hormone ghréline (qui contrôle votre appétit) est libérée en plus grandes quantités que la normale, contribuant à cette sensation de faim toujours présente. Thadani recommande environ sept heures au minimum chaque nuit pour garder vos hormones heureuses, alors faites-le.

4. Vous êtes super stressé.

Il y a une raison pour laquelle le stress est une chose. Lorsque votre corps est stressé, il libère du cortisol (l'hormone du stress) pour y faire face. «Il peut avoir de grandes fonctions, comme vous accélérer, dit Slayton. Mais le cortisol augmente également votre glycémie (destiné à alimenter votre réaction de combat ou de fuite), ce qui conduit à un accident plus tard. «Cela se traduit par ce que nous ressentons comme la faim, dit-elle.

Slayton dit que manger plus d'aliments contenant des acides gras peut aider à compenser cela - il existe des preuves mitigées que les oméga-3 dans l'huile de poisson pourraient aider à réduire les niveaux de cortisol. Elle suggère également d'ajouter quelques adaptogènes anti-stress, comme l'ashwagandha, à votre alimentation. Faire d'autres changements de style de vie pour réduire le stress (méditation, pensée positive, autosoins, passer du temps avec des amis) peut également vous aider à vous débrouiller sans vous sentir obligé de prendre des collations.

5. Tu vas trop dur au gymnase.

C'est ironique, car l'exercice peut être un moyen utile de réduire le stress (et il est très bon pour vous). Mais faire trop d'exercice, surtout s'il s'agit uniquement de HIIT ou de cardio, peut perturber votre corps. «Bien que l'intensité puisse varier en fonction de la personne, accélérer trop votre exercice peut augmenter votre cortisol», explique Slayton. Le résultat final: vous avez faim, vous êtes fatigué et misérable. Slayton suggère de limiter votre cardio (qui peut être difficile pour le corps) à pas plus de cinq heures par semaine, et dit que compléter certaines de ces séances plus intenses avec du yoga et du pilates peut aider.

6. Vous avez une thyroïde hyperactive.

Moins évident: avoir une thyroïde hyperactive (également appelée hyperthyroïdie), explique le Dr Ashita Gupta, MD, et fondatrice de Yantra, un cabinet d'endocrinologie à New York. `` Il s'agit d'un trouble hormonal caractérisé par une combustion plus rapide des calories et une peau très maigre, de sorte que les personnes souffrant de thyroïdes hyperactives doivent manger plus pour répondre à leurs besoins énergétiques.

Les autres symptômes de toute thyroïde hyperactive comprennent un rythme cardiaque rapide ou irrégulier, une soif persistante, de l'anxiété et des tremblements. Si tout cela vous ressemble, le Dr Gupta dit que vous devriez consulter un médecin; l'hyperthyroïdie peut causer des problèmes graves comme des problèmes cardiaques et des os cassants si elle n'est pas traitée.

7. Vous prenez un médicament d'ordonnance qui peut gâcher l'appétit.

Oui, c'est une chose (et ça craint). «Le plus souvent, les antidépresseurs sont associés à une faim et à une prise de poids constantes, explique le Dr Gupta, en particulier les ISRS (inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine) comme Lexapro et Zoloft. On pense qu'ils peuvent jouer avec vos signaux de faim, vous donnant envie de manger plus. Si votre appétit accru interfère avec votre quotidien, cela vaut la peine de parler avec votre médecin pour voir s'il y a un autre médicament que vous pouvez essayer à la place.

8. Vous ne mangez pas le bon mélange de nutriments.

Vous vous demandez peut-être pourquoi vous mourez de faim après un énorme repas. Mais qu'y avait-il exactement dans ce repas? «Trop peu de fibres ou de matières grasses peuvent empêcher quelqu'un d'être satisfait, et trop peu de protéines sont liées à une augmentation de la faim plus tard dans la journée, en particulier au petit-déjeuner, explique Slayton. Elle cite une étude de 2014 qui a révélé que les personnes qui mangeaient un petit-déjeuner à base d'avoine riche en glucides avaient faim plus tôt dans la journée que les personnes qui mangeaient un petit-déjeuner à base d'œufs riche en graisses et faible en glucides.

Mais cela ne signifie pas pour autant que vous devez renoncer définitivement aux pâtes ou à d'autres aliments carby. «Vous devez toujours associer vos glucides avec une protéine maigre ou une graisse saine, explique Thadani. Cela garantira que votre repas vous donne les nutriments (et la puissance nécessaire) pour rester rassasié plus longtemps.

Et hé, si vous avez encore faim après le déjeuner et rien de tout cela ne s'applique vraiment à vous… peut-être que vous avez juste besoin d'un repas légèrement plus gros. `` Ne pas alimenter votre corps avec les nutriments dont il a besoin pour prospérer le fait communiquer avec nous par le biais de glucides de faim, pour quelque chose de sucré qui fera augmenter votre glycémie, explique Thadani. Alors allez-y et commandez ce côté supplémentaire de guac. Votre estomac vous en remerciera plus tard.

Si vous avez besoin d'une collation saine, essayez ces idées adaptées au bureau. Et explorez le lien surprenant entre votre glycémie et votre anxiété.