Always Hungry: 7 choses clés à savoir sur ce livre révolutionnaire sur l'abandon du régime alimentaire
1/3 Commencez 2/3 Chaque année, les rédacteurs de la santé lâchent des centaines de livres de régime, dont la plupart offrent une nouvelle tournure sur le 'manger beaucoup moins = vous perdrez probablement des kilos ignorant totalement l'équation du fait que vous serez également un gâchis affamé.

Vient ensuite un livre qui génère non seulement un buzz sérieux, mais qui a également de la force. En ce moment, ce livre est Toujours affamé? par David Ludwig, MD, PhD-un endocrinologue et chercheur très bien accrédité au Boston Children's Hospital, ainsi qu'un professeur de pédiatrie à la Harvard Medical School et professeur de nutrition à la Harvard School of Public Health (ouf).

L'essentiel? Vous affamer est une idée terrible, en particulier au cellulaire niveau. Au lieu de cela, si vous alimentez le corps avec de bons aliments entiers (glucides inclus!), Vous pouvez réellement reprogrammer vos cellules graisseuses pour favoriser la perte de poids. Et vous ne vous sentirez pas toujours aussi affamé.



Au cours de son programme pilote de 16 semaines, le Dr Ludwig a suivi 237 participants qui ont suivi attentivement le plan d'alimentation. Certains ont perdu du poids en une semaine; d'autres ont vu une baisse plus progressive, mais presque tous les participants ont signalé une diminution de la faim et des fringales, un plaisir accru de la nourriture, une meilleure énergie et une amélioration du bien-être général, dit-il.

Que devez-vous savoir sur le Toujours affamé approche? Voici une feuille de triche pour aider à tout décomposer.

3/3

1. La plupart des régimes hypocaloriques sont voués à l'échec.

C'est fou à quel point il peut être difficile pour ce message de vraiment pénétrer, c'est pourquoi le Dr Ludwig y passe beaucoup de temps. Une restriction calorique hardcore peut entraîner une perte de poids, mais ce n'est tout simplement pas durable. «Bien que nous puissions ignorer ces sentiments désagréables pendant un court moment, ils érodent inévitablement notre motivation et notre volonté, dit-il.



Lorsque le corps passe en mode famine, il commence à se battre, ce qui entraîne des fringales et un métabolisme plus lent. Donc, même si vous parvenez à vous priver pendant un certain temps, le corps trouve un moyen de s’adapter (comme beaucoup de The Bigger Loser avoir trouvé).



2. Oubliez les calories qui entrent, les calories qui sortent.

«Les régimes conventionnels visent à réduire la graisse corporelle en limitant les calories. Mais cela est voué à l'échec, car il cible les symptômes et non la cause, écrit le Dr Ludwig. La véritable cause, dit-il, est de manger trop d'aliments riches en glycémie (pensez aux sucres raffinés et aux glucides), qui déséquilibrent les hormones et le métabolisme du corps.

«Bien qu'une bouteille de cola et une poignée de noix puissent avoir les mêmes calories, elles n'ont certainement pas les mêmes effets sur le métabolisme, écrit-il.

3. La clé est d'utiliser la nourriture pour cibler les tissus adipeux et recycler votre corps.

Ce n'est pas aussi simple que: trop de nourriture équivaut à un gain de poids. En fait, l'obésité elle-même peut vous faire trop manger, croit le Dr Ludwig. Si vos cellules graisseuses stockent trop de calories, votre métabolisme ne se déclenche pas vraiment. Pour rectifier cela, le cerveau crée des signaux de faim temporaires, qui peuvent ensuite conduire à une suralimentation, et le cycle continue ainsi.

Voici ce qui est important: manger les bons aliments (aliments entiers et graisses saines) peut aider à réduire l'insuline dans le corps, reprogrammant à son tour les cellules graisseuses qui étaient auparavant en mode de stockage des calories.

4. Vous devez trouver votre nourriture.

Puisqu'il s'agit de reprogrammer le fonctionnement de votre corps à un niveau fondamental, l'écoute de votre corps est essentielle. Observez comment votre corps réagit aux différents aliments. Si vous n'aimez pas une protéine maigre particulière, trouvez-en une que vous aimez. Si un aliment vous fait vous sentir lent ou gonflé, continuez.

5. Mangez lorsque vous commencez à avoir faim; arrêtez quand vous êtes satisfait, pas plein.

C'est la pleine conscience 101, mais le Dr Ludwig dit que cette pratique très basique est essentielle.

6. Prenez-le par étapes.

Le Dr Ludwig propose une approche en trois phases:

Phase 1: conquérir vos envies. Pendant deux semaines, vous abandonnez les produits céréaliers, les pommes de terre et les sucres ajoutés pour accélérer la perte de poids. Les calories devraient provenir de 50 pour cent de matières grasses, 25 pour cent de protéines et 25 pour cent de glucides. Les fruits frais, les légumes verts, les produits laitiers et un peu de chocolat noir sont tous d'accord.

Phase 2: réentraînez vos cellules graisseuses. Au cours de cette phase, des quantités modérées de grains à grains entiers, de féculents (sauf les pommes de terre blanches) et une petite quantité d'édulcorants sont ajoutées à votre alimentation, qui est de 40 pour cent de matières grasses, 35 pour cent de glucides et 25 pour cent de protéines. Cette phase peut être aussi courte que deux semaines ou aussi longue que six mois, selon le poids que vous souhaitez perdre.

Phase 3: Perdre du poids de façon permanente. Voici où vous pouvez réintroduire du pain, des produits à base de pommes de terre et certains glucides transformés, avec un ratio de 40% de graisses, 40% de glucides et 20% de protéines. La clé de cette phase consiste à observer comment votre corps gère l'ajout de ces aliments.

7. Dormez, dormez, dormez.

Plus de 30% des adultes dans ce pays ont moins de six heures par nuit, écrit le Dr Ludwig, environ deux heures avant ce qui est généralement recommandé. Mais un manque de sommeil conduit non seulement à de mauvaises décisions alimentaires, il affecte vos hormones, qui ralentissent votre métabolisme, et pas dans le bon sens. N'oubliez pas: la faim et l'épuisement ne sont pas vos amis!

Pour des plats copieux et complets pour remettre votre mojo sain sur la bonne voie, consultez ces trois recettes saines pour calmer les envies - ou essayez ces add-ons de bol macro indispensables.