Le soleil est-il un ami ou un ennemi des personnes atteintes d'eczéma?
1/5 Pour commencer 2/5

À l'approche de l'été, tout le monde et son dermatologue se remplissent de crème solaire afin de devancer ces rayons UVA et UVB nocifs. Pendant l'hiver, vous devez évidemment toujours vous méfier des dommages causés par le soleil (les rayons UV n'hibernent pas, après tout), mais c'est une préoccupation majeure à cette période de l'année parce que les indices UV ont tendance à augmenter et que tout le monde recherche son meilleur bloc. Pour les personnes atteintes d'eczéma, cependant, la relation avec le soleil est un peu plus compliquée.

L'eczéma, qui est une forme de dermatite atopique, affecte environ 10% de la population des États-Unis. C'est une maladie inflammatoire de la peau causée par l'hyperactivité du système immunitaire de la peau, explique Ali Hendi MD, professeur à l'Université de Georgetown et co-fondateur de Luminora, une ligne de vêtements UPF. Essentiellement, cette surproduction de cellules de la peau se traduit par des plaques sèches qui peuvent devenir épaisses, enflammées et démangeaisons. En raison de cette fonction de barrière diminuée, cela peut également signifier que la peau a plus de mal à se défendre contre les irritants extérieurs.



Il n'est donc pas surprenant que les mots à la mode de la beauté se concentrant de plus en plus sur la défense contre ce qui se passe, la pollution extérieure et les agresseurs environnementaux, par exemple l'escalade, de même que les cas de dermatite atopique. Une théorie pour expliquer pourquoi? Les modes de vie plus urbains exposent non seulement les personnes atteintes de la peau à des irritants plus nocifs, mais ils éliminent également le temps passé à l'extérieur et au soleil.

Continuez à faire défiler pour découvrir comment le soleil peut aider avec l'eczéma et comment rester protégé.

3/5

Les avantages des UV pour les peaux sujettes à l'eczéma

Selon l'American Cancer Society, les taux de mélanome (la forme la plus meurtrière de cancer de la peau) sont en hausse depuis trente ans dans ce pays, de sorte que l'application de FPS est devenue une priorité absolue pour quiconque cherche à marcher du pied au soleil . Voici la touche sauvage: un traitement commun pour supprimer le système immunitaire hyperactif est la `` photothérapie ou '' thérapie par boîte à lumière pendant laquelle les patients atteints d'eczéma exposé aux rayons UVB (qui n'atteignent que les couches supérieures par opposition aux UVA, qui pénètrent plus profondément).



Mais ce n'est pas une raison pour passer du temps non protégé au soleil. Bien que le traitement offre des gains potentiels dans l'eczéma actif, le Dr Hendi dit qu'il n'est pas à sécurité intrinsèque, «l'exposition cumulative augmente les chances de cancer de la peau dans les années à venir. Une alternative prometteuse? Traitement à la lumière bleue sans UV, qui dans une petite étude a montré des résultats prometteurs pour supprimer la réponse immunitaire qui produit des lésions d'eczéma.



4/5

Pourquoi les personnes sujettes à l'eczéma devraient toujours prendre des précautions

Même si de faibles niveaux d'UVB contrôlés pouvez aider dans certaines circonstances, il est toujours important de se protéger du soleil. Alors, quelle est la solution? De façon assez surprenante, il ne s'agit pas simplement de vous enduire de crème solaire. Le Dr Hendi déconseille d'utiliser un écran solaire avec des bloqueurs chimiques tels que l'oxybenzone, l'avobenzone, l'octisalate, l'octocrylène, l'homosalate, l'octinoxate si vous souffrez d'eczéma. Ceux-ci agissent en absorbant le soleil et en le convertissant en chaleur, puis en l'aidant à quitter la peau, mais chez les personnes atteintes d'eczéma, le Dr Hendi dit qu'ils peuvent provoquer des irritations, des brûlures et des démangeaisons.

Au lieu de cela, il dit de s'en tenir aux écrans solaires physiques avec de l'oxyde de zinc ou du dioxyde de titane car ils créent un blocage physique destiné à empêcher les rayons UV de pénétrer dans la peau. Ils ne sont pas irritants mais efficaces car le Dr Hendi dit qu'ils agissent comme des «barrières physiques qui restent simplement à la surface de la peau et bloquent physiquement le rayonnement UV.

En plus de s'enduire sur un écran solaire physique, le Dr Hendi et Ted Lain, MD, dermatologue à Sanova Dermatology d'Austin, disent de porter des vêtements de protection solaire. Tous les vêtements ont un certain niveau d'UPF (un tee-shirt blanc plane autour de 5), mais les vêtements spécifiques à UPF ont des niveaux vérifiés (généralement autour de 30 ou 50). C'est utile, tout d'abord, parce que vous n'avez pas à le réappliquer toutes les heures, et ensuite parce qu'il n'y a aucun risque que votre peau réagisse mal aux produits chimiques ou aux contaminants. Semblable à la façon dont SPF doit passer par un processus de test pour garantir sa validité, les vêtements UPF doivent faire de même.

5/5

Comment faire face à un coup de soleil

Si vous vous retrouvez avec un coup de soleil (cela arrive aux personnes les plus prudentes), `` utilisez des lotions apaisantes et apaisantes comme l'aloe vera, prenez un bain ou une douche fraîche et essayez d'éviter de vous gratter ou de peler la peau '', explique le Dr Lain. . Si votre eczéma est particulièrement sensible ou si vous êtes un peu nerveux à l'idée de l'irriter davantage, le Dr Hendi dit de se enduire d'une crème hydratante occlusive sans parfum pour aider à apaiser la peau et empêcher toute eau de s'échapper des zones sensibles. Et avec cela, vous êtes armé de toutes les informations liées au soleil et aux soins de la peau dont vous avez besoin pour passer un été amusant et sain (espérons-le en Islande).

Lors de votre prochain séjour, assurez-vous de vous enduire de crème solaire avant l'embarquement et n'oubliez pas d'emporter une bonne quantité d'algues.